Cy Jung, écrivaine

* Les blogues : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 17 ; 26 juillet 2021

Lire l'article de blogue.


Voir tous les articles des blogs.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#99] Le garçon qui cherche sa crème pour les fesses (V-01)

[Le prétexte] Pendant le premier confinement, Isabelle fait la queue sur un trottoir pour entrer dans un magasin d’alimentation. Elle entend à travers une fenêtre ouverte un garçon crier. — Maman, je cherche ma crème pour les fesses !

[La nouvelle] N’golo se fige. Au fond du couloir, sous la lumière jaunâtre, quelque chose a bougé. Il fait un pas. Il a compris. Le petit banc japonais en bois peint a disparu. Il l’aimait bien ; on s’y assoit accroupi, comme dans ce pays qui n’est pas son pays mais auquel tout et tous le ramènent, (...) Lire la nouvelle du mois.

Voir toutes les nouvelles en [e-criture].

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#66] La baguette qui raye le toit de la voiture (V-01)

Lire une nouvelle au hasard.



* Les article en avant

La vie de Kito Katoka

Le 2 juin 2021, Laurent Lejard, rédacteur en chef de Yanous, et Cy Jung ont devisé par téléphone.

« Comment une fillette tanzanienne albinos recueillie en France après un terrible accident réussira-t-elle à construire une vie de femme, entre préjugés, malvoyance, et traditions ? Cy Jung le raconte en roman... »

Lire La vie de Kito Katoka.


Kito Katoka

C’est bizarre de penser que l’on a déjà une histoire quand on n’a que huit ans. C’est comme si j’étais un livre, avec des pages, dont certaines sont si collées ensemble que je n’arrive pas à les ouvrir pour les lire. Je ne peux pas voir au travers non plus. Peut-être que si je me trempais longtemps dans de l’eau tiède, cela décollerait les pages comme mamy décolle les timbres des enveloppes pour sa collection ? Il ne faudrait pas que l’encre s’efface. Moi, je suis déjà décolorée, je ne risque plus rien.
Ainsi Kito Katoka découvre avec nous son histoire, de la Tanzanie au 19e arrondissement de Paris. Elle se construit une vie où l’imaginaire est une potion magique dans laquelle le pire se dissout et nous éclabousse d’une impérissable joie.

Cy Jung — Tu vois ce que je veux direAprès son livre-témoignage Tu vois ce que je veux dire, vivre avec un handicap visuel (L’Harmattan, 2003), Cy Jung met en scène dans ce roman, le douzième à son actif, la petite fille albinos qu’elle a été dans ce monde où la différence est autant un stigmate qu’une force.

Lire Kito Katoka.


Kito Katoka en signature

Avec une sortie en librairie de Kito Katoka (L’Harmattan) le 21 avril 2021, Cy Jung a dû s’accommoder des conditions sanitaires pour proposer de rencontrer ses lectrices et lecteurs au plus tôt.

Lire Kito Katoka en signature.



* Voir les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Comme il se doit / Si tant est / Qui que ce soit

* En ce moment

29 juillet 2021.

Célius, mousquetaire de la reine ; farce lutécienne

Vous aimez les feuilletons de politique fiction ? C’est le genre de lecture qui colle bien à l’été, surtout quand le genre permet à Cy Jung de croquer la réalité.
Bonne lecture !


Note.
Voir les vingt derniers articles publiés sur ce site.


* Les news

25 juillet 2021.

Un été au Bar’Ouf

Le Bar’Ouf (182 rue Saint-Martin, 75003), dont Cy Jung ne cesse de vous vanter l’accueil chaleureux et diligent, est ouvert jusqu’au 12 août 2021 les mercredis, jeudis, vendredis et samedis de 17 h 30 à 2 heures. Il rouvrira ensuite à la fin du mois d’août (on murmure le 27 mais mieux vaut le vérifier sur Facebook ou sur le site).
Après avoir récupéré un peu de mobilité suite à sa chute de cheval fin mai (c’est plus chic que d’escalier), Cy Jung ira très certainement y prendre un verre quelques fois d’ici là (mais malheureusement pas le 12 août pour la soirée Karaoké, elle sera en soirée barbecue un peu loin de Paris). N’hésitez pas à lui envoyer un message si vous souhaitez trinquer.


20 juillet 2021.

Cineffable en ordre dispersé !

Voici le communiqué de Cineffable sur l’organisation de la 33e édition du festival à l’automne prochain… et que vive le désordre !
« Les incertitudes concernant la situation sanitaire et notre souci de ne pas mettre en péril les finances de Cineffable nous ont obligées à renoncer cette année encore à l’Espace Reuilly. Nous nous retrouverons donc du 22 octobre au 1er novembre dans différents lieux qui seront précisés prochainement. Des projections en ligne seront également proposées !
« Comme en 2020, un système d’adhésion et de soutien sera mis en place afin que vous puissiez aider votre festival préféré à revenir l’année prochaine ! N’hésitez pas à consulter notre site web, FB et Twitter pour les dernières infos. »