Cy Jung, écrivaine

* Les blogues : Photocriture, La vie en Hétéronomie, microblogue Twitter & La Cocotte enchantée

[La vie en Hétéronomie] — 17 ; 26 mai 2020

Lire la suite, ici.


Tous les articles des blogs, ici.


* Les nouvelles en [e-criture]

[#85] — La jeune fille qui cherche à perdre du poids (V-01)

[Le prétexte] Une jeune fille est avec son papa. Elle lit à haute voix un compte rendu de rendez-vous médical. Je comprends qu’elle est en surpoids. Elle doit faire de la marche avec des bâtons, manger moins de sucre, etc. Son père reprend chaque suggestion à son compte. Elle répond systématiquement, sur un ton de débile, « J’ai pas envie. » Puis elle lui demande : — C’est quoi « sodium » ? Il ne sait (...)

[La nouvelle] — Passe-moi le sel. — C’est bien assez salé comme ça. — Tu trouves ? Ça reste fade. — Traite mon plat de fade ! — Si tu mettais un peu de viande, cela donnerait du goût. Là, ces céréales en bouillie avec des légumes bouillis aussi, non, franchement, c’est pas terrible. — Si ça ne te plaît pas, (...) Lire la suite, ici.

Toutes les nouvelles en [e-criture], ici.

* Une nouvelle en [e-criture] au hasard

[#30] La femme dont ce n’est pas la faute (V-01)

Lire la nouvelle, ici.



* Les article en avant

Nouvelle — Cosette (V-01)

Dans le cadre de mes Exercices (de style), je vous ai déjà proposé plusieurs nouvelles à partir du vocabulaire de Marcel Proust et Victor Hugo, ainsi que deux variations sur Vernon Subutex de Virginie Despentes. Tout est ici.

Lire la suite, ici.


Variations sur Vernon Subutex, t2, de Virginie Despentes

Cela fait longtemps que je ne me suis pas amusée à un Exercice (de style) en m’appuyant sur mes lectures. Il y a eu les mots de Proust dans Du côté de chez Swan (ici) ; puis ceux de Victor Hugo du tome 1 des Misérables () ; et une variation sur le tome 1 de Vernon Subutex de Virginie Despentes (lala).
Je me lance aujourd’hui dans le tome 2, avec les mêmes contraintes que pour le tome 1, soit l’utilisation des phrases que j’ai notées au fil de ma lecture en août 2015. C’est loin, août 2015… Ma mémoire du roman s’est effacée. Je vais donc juste m’attacher à ces phrases, m’y ancrer et que vive le texte !

Lire la suite, ici.


26 avril — Placer le désir au cœur de la visibilité lesbienne

Paris, 26 avril 2020.
À l’occasion de la journée mondiale de la visibilité lesbienne.

Lire la suite, ici.



* Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.

LexCy(que)

Vocabulaire, grammaire, orthographe : Cy Jung s’interroge.

Quoi que concède aussi l’indicatif

* En ce moment

26 mai 2020.

Faire du sport confiné : suite (et pas fin)

Au fil du confinement, Cy Jung a régulièrement augmenté son article « Comment profiter du confinement pour se mettre au sport  ? » (ici), tout dernièrement avec un point rameur (). Les programmes qu’il contient restent valables, notamment parce que nombre d’activités sportives restent réglementées (comme le judo).
Cet article est suffisamment descriptif en mode texte pour être accessible aux déficients visuels. N’hésitez pas à solliciter Cy Jung (lala) si certaines choses n’étaient pas claires.


Note.
Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici.


* Les news

25 mai 2020.

C’est maintenant que la crise commence et que la solidarité s’organise !

La pandémie de covid-19 a révélé au plus grand nombre et aux décideurs (?) que nos sociétés sont malades du libéralisme, de la consommation (et du tourisme) de masse, de la compétitivité au péril de la santé et des écosystèmes, des guerres qui déciment les peuples… mais il a révélé aussi que la solidarité, l’économie locale, les savoir-faire du quotidien, le respect des personnes et de l’environnement nous ont tous sauvés du pire. C’est avec les mêmes outils que nous allons devoir gérer la crise sociale qui sera longue, dure, avant que le l’ordre bourgeois ne succombe… ou nous détruise.
Il n’est pas temps de retourner au travail comme si de rien n’était. Il est temps de se mobiliser, d’agir, ensemble. Dans chaque commune, les initiatives se multiplient. À Paris, par exemple, avec la Fabrique de la solidarité, ici ; un tout petit exemple pour vous dire que nous ne résisterons pas sans agir, chacun.


20 mai 2020.

« Le grand chelem », un nouveau titre de Johanne Gabriel

C’est avec grand plaisir que Cy Jung a découvert sur la page Facebook de Joe & Johanne que Johanne Gabriel propose un « nouveau titre créé et conçu en collaboration physiquement distante, mais artistiquement très proche, avec une Team au top : Mysoul Therapy, Music Studio, Bee Nany Beatz, Cindy Costa, Marie de Champs. » Ce titre est en écoute sur Youtube, ici. Pour en savoir plus, il y a le site aussi, .
En plus de signer le retour de Johanne Gabriel, il est le prélude à un single au plus vite sur les plateformes de téléchargement. Merci Johanne ! À bientôt pour la suite.



Voir toutes les News ici !