Jeux textuels, ateliers et performances

Atelier d’écriture — « Tout est permis ; mais tout n’est pas profitable »



Cy Jung — Atelier d'écriture — « Tout est permis ; mais tout n'est pas (...)

En juin 2011, Cy Jung est retournée aux Journées annuelles de rencontres de David et Jonathan, mouvement homosexuel chrétien. Cy Jung ? Cécyle en fait, adhérente de cette association où elle est si bien. Le dimanche, elle a repris sa casquette d’écrivaine pour animer un atelier d’écriture le dimanche 12.

Le thème de ces JAR était « Osez bien être ! ». Avec la branche « Sexualité plurielle » de David et Jonathan Île-de-France, Cy Jung a souhaité initier un atelier visant à écrire sur la sexualité autour de la question du « permis » et du « profitable ». Les participants savait qu’il serait question de ce verset de Saint-Paul (Corinthiens 10 23), mais ignoraient la finalité de l’atelier.

Principe de l’atelier.

Une des caractéristiques de David et Jonathan est de proposer des moments de partage, moment où sur un thème donné, chacun parle à son tour, sans être interrompu, sans que son propos ne soit discuté ou jugé, chacun témoignant au « je » pendant que les autres écoutent et reçoivent.
L’atelier a ainsi commencé par trente minutes de partage. Chacun devait témoigner autour de « Tout est permis ; mais tout n’est pas profitable. Tout est permis ; mais tout n’édifie pas » et dans leur écoute, noter des mots particulièrement signifiants. Tour à tour, les participants ont ensuite choisi cinq mots. Une liste a été établie et Cy Jung a proposé que chacun écrive un texte à visée érotique à partir d’au moins dix de ces mots avec la consigne d’écrire au « je » et au présent.
La lecture de ces textes a ensuite donné lieu à un échange sur l’écriture du désir, sur ce qu’il est permit (ou non) d’écrire, en quoi écrire est profitable…

Merci à David et Jonathan d’avoir permis cette nouvelles expérience littéraire. Merci au neuf participants à cet atelier. Le moment était redoutablement bon.

Les mots choisis par les participants à partir de leur témoignage.

Trente-deux mots on été inscrits au tableau. Les voici.

Ambivalence. Autre. Chemin. Désir. Désirer. Douleur. Élan. Embrasser. Entendre. Fatigue. Foncer. GPS. Grain. Lune. Mais. Matin. Mesurer. Mort. Nourrir. Ouvrir. Penser Réflexion. Rencontre. Respecter. Richesse. Route. Souhaitable. Toulouse. Ultime. Unité. Vie. Vivant. Voyage.

Les textes écrits par les participants.

Les texte de Leila.
J’entends la presque douleur du désir qui gonfle en toi. Ce matin, je veux embrasser la vie que je rencontre dans l’élan de tes caresses. Les pointes de tes seins sont comme deux grains de raisin tendre. Ultime voyage de me frayer un chemin vers ta lune, je veux foncer vers la fatigue de notre délivrance.

Le texte de Pierre.
Le désir embrasse la vie qui sort de ta bouche. Je mange les grains de ta peau. Mon ambivalence te gêne mais je fonce jusqu’à la fatigue. Je veux mesure ta queue d’un coup d’œil mais, dans mon élan, je te retourne et pétris ta lune sans l’ouvrir. Je stoppe la réflexion. Je refuse de penser.

Le texte de … non signé.
Je veux montrer que je suis vivant. Mon désir afflue. Je vais à la rencontre de l’autre en saisissant son arbre de vie. Je t’embrasse farouchement et langoureusement mais mon éducation en lisière garde l’ambivalence pour la vie et dans leur privation du corps.

Le texte de Téo.
J’embrasse le matin
Nourrissant de grains de désir
Un élan vers cet autre
Un voyage sans GPS
Suis-je vivant ou bien mort ?
Je m’élance vers la lune
Mesurer la richesse du vivant
Sans pensée
Sans réflexion
M’ouvrir à la vie
Je fonce vers une unité
Point ultime de ma route
Qui m’a fait conquérir sa lune un matin

Le texte de Beaz.
Je me nourris de l’élan de la lune pour m’ouvrir au chemin du vivant. Respectant dans la rencontre la richesse du voyage, je désire l’ultime unité du matin.

Le texte de … non signé.
Le matin, j’ai le désir violent de son grain de peau. J’embrasse ma salope de baisers fougueux.
Une douce fatigue m’envahit, alors elle m’oublie et me suce ma lune sans aucun respect, comme une nourriture. Nos jouissances se terminent par cette ultime petite mort et par la rencontre de nos corps et nos doigts vivants et douloureux.
Alors nous ne faisons plus qu’une.

Le texte de … non signé.
Je suis un grain de lune où l’unité de mort est ultime avec le vivant.
Me nourrir de cette douleur me donne l’élan de la rencontre jusqu’à la fatigue. Un jour en perte de GPS je me suis mesuré à Toulouse et j’ai ouvert les portes de la réflexion pour mieux entendre ce qui était souhaitable de ce voyage dans la vie.

Le texte de … non signé.
Je t’embrasse. Mes mains font le voyage sur le grain de ta peau. Ton corps est riche et me nourrit. Je tâche de trouver le chemin de notre relation ultime. J’entends ton corps qui ronronne et qui me dit de foncer. L’unité de nos désirs partagés témoigne que nous sommes vivants, maintenant. Et si ton corps s’ouvre à moi, jusqu’à notre rencontre ultime, je te respecterai pour la vie.

Et le texte de Cy Jung ?

Occupée à animer l’atelier, Cy Jung a préféré différer son écriture d’un texte qui utiliserait l’ensemble de ces mots. Elle avait néanmoins promis d’écrire un texte. Le voici.

Ma main se nourrit au matin de ta peau. D’un seul élan, elle fonce sur une route qui ouvre le corps au voyage. Sans GPS, elle pense chaque grain, respecte la richesse du désir et de la douleur. La mort est oubliée. La Lune, livrée à sa réflexion, a pris un autre chemin, elle embrasse Toulouse pendant que ma main entend et désire la vie, ultime rencontre où se mesure ce qui serait souhaitable. Jouir, loin de toute ambivalence. Jouir, dans l’unité de deux corps vivants. Jouir, sans mais, sans fatigue. Jouir. Maintenant.

Cy Jung, 27 juin 2011®.

Les comptes rendus de tous les ateliers animés par Cy Jung sont en lecture ici.

Petit rappel
Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droits ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur.
Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.

Information publiée le vendredi 15 juillet 2011.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.