Les interviews de Cy Jung

Interview — Mariage, homoparentalité, le choix de chacun



Cy Jung — Riz pilaf

Riz pilaf et bouillon kub, spéciale LGP Montpellier.
Débat avec l’équipe de Riz pilaf et bouillon Kub, l’émission homodivergente de divergence FM, 14 juin 2002.

La lecture faite par Erik Rémès et Cy Jung au Café de la mer a été interrompue par la police. Riz pilaf et bouillon Kub reviennent sur cet incident avant de s’interroger sur le conformisme de la Gay pride et des revendications sur le droit au mariage et à l’homoparentalité.

[Extrait]

Maxime : Tout cela sent un peu la singerie du monde hétérosexuel, non ?
Cy Jung : Oui mais je le comprends. Ce n’est pas ma démarche, mais je ne vais pas leur lancer la pierre. Effectivement, j’aurais rêvé que le Pacs — qui s’appelait Cus au départ, je trouvais la sonorité plus intéressante — soit quelque chose qui abolisse le mariage même pour les hétérosexuels. (...) Alors oui, il y a parfois du conformisme de la part des homos mais je m’interdis de juger ce que font les autres. Je fais ce qui m’intéresse. Je défends mes idées. C’est ma vie. Après, chacun défend la sienne.
L’homoparentalité est par exemple quelque chose qui à titre personnel ne m’intéresse pas mais je comprends que des gens aient envie d’avoir des enfants et revendiquent l’égalité des droits avec les hétéros. Je trouve dommage que l’homosexualité gâche sa spécificité politique pour se fondre et se confondre dans la société hétéronormée mais si c’est le choix majoritaire, je ne suis pas d’une nature à mettre des bombes. Je défendrai autre chose, j’aurai tort, j’aurai raison, l’histoire le dira.

Information publiée le vendredi 14 juin 2002.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.