D’un jour à l’autre

Achetez des livres !



Cy Jung — Blue book Paris

Voilà un titre en forme de cri du cœur, cri où je me fais la porte-parole des librairies indépendantes et des éditeurs, ceux qui sont mes amis mais aussi tous les autres.
Le secteur du livre va mal et, si j’ai la chance de tirer mon épingle du jeu par des ventes en progression sur mes nouveautés, ceux par qui le livre existe en tant que produit économique ont besoin de votre soutien. C’est le cas dans tout le secteur du livre ; cela l’est plus particulièrement pour nos libraires et éditeurs LGBT.
Les premiers ne sont pas si nombreux : ils souffrent de la concurrence des « supermarchés culturels » et d’une certaine désaffection pour le « milieu » ; les seconds se démènent avec des trésoreries difficiles pour toujours éditer plus de livres, espérant que les choses se débloquent.
Je sais, les livres sont parfois chers. Le sont-ils vraiment en comparaison du prix… d’une place de cinéma, d’une soirée bien arrosée dans un bar à la mode, d’une virée à Saint-Trop’, d’un écran plat pour voir la belle gueule de Zizou, de… d’une pizza… ?
Je sais, c’est dur de sacrifier une pizza à l’achat d’un livre ; j’ignore même si j’en serais capable ! Allez, chiche !? Et s’il vous reste en plus de quoi vous payer un café, venez le boire avec moi à Blue Book Paris ; j’y suis souvent le jeudi après-midi (mais pas toujours !).
Notez enfin que si vous ne pouvez vous payer des livres, toutes les bibliothèques de France disposent d’un cahier de suggestions : plus les livres des éditeurs et auteurs LGBT y seront disponibles, plus ils seront connus, plus ils se vendront…
Merci.


Cy Jung, 11 juillet 2006

Lire les éditos précédents.

Information publiée le mardi 11 juillet 2006.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.