Les engagements de Cy Jung

Rencontre — Véronique Bréger et Cy Jung, en toute intimité



Cy Jung — Et Véronique bréger, 22 octobre 2009

Il est assez rare pour des auteurs de pouvoir prendre le temps d’échanger personnellement avec lectrices et lecteurs. Après la soirée bouillonnante à la Vénus noire, l’intimité de la séculaire Champmeslé, ce jeudi 22 octobre 2009, s’y prêtait tout à fait, pour le plus grand plaisir de Véronique Bréger et Cy Jung, qui ne se lassent pas de vous rencontrer.

Arrivées vers 18 heures, les deux écrivaines se sont installées dans la petite salle du fond, celle qui a accueilli ces trente dernières années tant de baisers et tant de caresses, tant de larmes aussi et de sourires encore retenus. Elles étaient émues de poser leurs romans près de ces milliers de cœurs qui ont laissé leur trace, près de ces histoires d’amour que toute la littérature lesbienne réunie ne saura jamais conter.

Cy Jung & Vérnique Bréger — 22 octobre 2009Confidences, pour ces retrouvailles sous la plume, entre deux signatures. Cy Jung est venue la première fois dans ce lieu au début des années 80. C’était alors le seul (ou presque) bar lesbien ayant pignon sur rue. Une amie l’avait menée là, une amie étrange qui avait beaucoup d’amies, avec un « e ».
Mais Cy Jung ignorait encore qu’elle allait manger de ce pain-là… Et quelques années plus tard, quand elle est revenue rue Chabanais, quelle n’a pas été sa surprise de découvrir qu’elle connaissait l’endroit… et que cette amie-là était lesbienne. Ah ! œillères, quand tu nous bandes les yeux.

Une lectrice vient déjà. Elle feuillète les livres. Elle s’installe. Et les confidences reprennent, à peine interrompues par l’arrivée de deux jeunes femmes, puis d’une belle étrangère un peu perdue au milieu de ces paroles intimes qui ricochent d’écrivaines en lectrices.

Véronique Bréger — La nuit des orpailleursLa salle se remplit. Le ton reste feutré et Véronique Bréger, à son tour, confie à la chaleureuse assistance l’émoi de la sortie de son septième roman, La nuit des orpailleurs, un roman fort, riche, un roman à part, à découvrir. Le livre n’est pas encore là ; les plumes grattent le papier de ceux que déjà il efface.

L’heure tourne. Il va falloir partir. Les deux écrivaines remballent livres, confidences et plumes, les lectrices promettent de se revoir ; les adresses mail s’échangent ; les rendez-vous se prennent, dès le 30 octobre pour Cy Jung à Cineffable puis encore le 21 novembre à la librairie Violette and Co, avec Véronique Bréger, Kadyan, Axelle Mallet et Daria Rossi, cette fois.

Quand on vous dit que ces deux-là ne se lassent pas de vous rencontrer ! À bientôt.

Lire le compte rendu de la soirée du 17 septembre 2009 à la Vénus noire.
Lire le communiqué de presse annonçant ces deux soirées (31 août 2009).

Information publiée le mardi 27 octobre 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.