Lectures numériques

Kito Katoka

Roman, édition numérique ePub & PDF



C’est bizarre de penser que l’on a déjà une histoire quand on n’a que huit ans. C’est comme si j’étais un livre, avec des pages, dont certaines sont si collées ensemble que je n’arrive pas à les ouvrir pour les lire. Je ne peux pas voir au travers non plus. Peut-être que si je me trempais longtemps dans de l’eau tiède, cela décollerait les pages comme mamy décolle les timbres des enveloppes pour sa collection ? Il ne faudrait pas que l’encre s’efface. Moi, je suis déjà décolorée, je ne risque plus rien.
Ainsi Kito Katoka découvre avec nous son histoire, de la Tanzanie au 19e arrondissement de Paris. Elle se construit une vie où l’imaginaire est une potion magique dans laquelle le pire se dissout et nous éclabousse d’une impérissable joie.

Cy Jung — Tu vois ce que je veux direAprès son livre-témoignage Tu vois ce que je veux dire, vivre avec un handicap visuel (L’Harmattan, 2003), Cy Jung met en scène dans ce roman, le douzième à son actif, la petite fille albinos qu’elle a été dans ce monde où la différence est autant un stigmate qu’une force.

Version numémrique ePub & PDF, en vente directe chez l’éditeur ou en commande dans toutes les librairies.

Ce roman est également disponible en version brochée.

Photo de couverture, Sarah Budki®.

Extraits

J’ai dû me contenter de la psychologue, celle de l’école dont la tête ne me revient pas. Elle est copine avec l’orthophoniste, l’ergothérapeute, la psychopédagogue et la psychomotricienne qui voulaient me « dépister ». Elles disent tout le temps dans la cour « On se retrouve en synthèse ! » et la maîtresse les appelle « le réseau ». J’ai vu avec papy-mamy un film sur le réseau de Jean Moulin pendant la guerre avec les Allemands. Ça faisait peur ! C’était la guerre. Les Français résistaient aux Boches qui tuaient les juifs. Si la psychologue et ses copines font un réseau, c’est pour résister à qui ? Aux enfants ? Je n’en connais pourtant pas qui aient tué une maîtresse, au moins pas dans notre école.

— Elle restera à l’hôpital ?
— Sans doute, à la maison, ce serait difficile de soigner la douleur. Mais rien n’est décidé.
— Et nous, qu’est-ce que l’on peut faire ?
— L’aimer Kito, l’aimer.
À cet instant, je me suis demandé ce que cela voulait dire, aimer. L’instant d’après, j’ai senti ma cuisse brûler de l’intérieur, comme si la cicatrice se consumait. Quand je me suis mise en pyjama, elle y était toujours, bouillante. Je n’ai pas dormi, je ne voulais pas lui laisser poser son voile ni entendre ses cris. Je sais aussi que papy n’a pas dormi, il a marché toute la nuit. Au matin, il m’a proposé de ne pas aller au collège, que l’on passe cette journée tous les deux. J’ai trouvé que c’était une bonne idée. En attendant l’heure des visites, on a fait du ménage, préparé des affaires que mamy avait commandées, mis une machine en route. À midi, on n’avait toujours pas faim mais on s’est dit qu’il fallait manger.

Le plus difficile, à Awazu, ce sont les lumières. Elles sont fortes — à bas les halogènes ! — mais, en plus, elles n’éclairent pas partout de la même façon. Cela forme des bosses et des creux sur le tapis. J’ai beau savoir que c’est une illusion d’optique, cela fragilise mes déplacements.
Au moins, pour les shiai, je n’aurai pas trop le temps de regarder où je mets les pieds. Le but va être de rester debout ou de tomber à bon escient. J’espère juste que je ne me blesserai pas. Je ferai attention. Clémentine pose sa main sur mon épaule pour me guider à l’intérieur de la rame de la 4. J’ai mal au ventre. Elle doit le sentir. Elle se place derrière moi et me masse les trapèzes. Je me détends. Je ferme les yeux. Une petite voix me caresse aussitôt les tympans. La mélodie est douce. Les paroles sont dans une langue que je ne comprends pas. J’entends des conversations se taire. La voix, un peu aiguë, s’élève en prenant un peu de puissance. C’est un délice.

Note. les vingt premières pages sont en lecture libre sur le site de l’éditeur.



Retour aux autres lectures numériques
Version imprimable de cet article Version imprimable




Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.