Blogue — La vie en Hétéronomie

[La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 mars 2021



Cy Jung — [La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 mars 2021

Quand on voit comment la décade s’achève par une déconstruction du mythe de la beauté fatale (« Princesse @12 »), on peut légitimement se demander ce qui a piqué Isabelle, Frédéric et Cécyle tant nous sommes tous à un cheveu (« Brosse @45 ») de perdre tout entendement au vu de la gestion de la crise. On n’a en effet pas besoin de nous perdre en conjectures pour constater la montée du populisme (« Agit-prop’ @36 ») sans que le robinet des dames n’en rajoute de sa suffisance ménagère (« M’sieur, M’dame @18 »). Le terreau est là, même si l’on mesure quelques (timides) évolutions (« Va chez l’gynéco @45 ») et une certaine résistance à la surveillance totale (« Pucer @51 »).
Il est là. Et nous ? N’attendons pas, passifs, de ne plus y être (« Couperet @18 »). On y raterait plus que l’essentiel.

Information publiée le mercredi 17 mars 2021.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Décade précédente / Décade suivante
Retour à toutes les décades



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.