LexCy(que)

Heure



Cy Jung — LexCy(que) : Heure

Ma phrase [*] : La lumière indique qu’il fait beau, le réveil qu’il est 7 h 48.

Cy Jung — Ca nous promet une belle soirée !L’écriture des heures obéit à des règles typographiques qui peuvent varier d’une source à l’autre. Je me fixe en général comme ligne le souvenir de Pascale m’expliquant que si l’heure est précise (heure d’arrivée d’un train ou inscrite sur un réveil), j’écris « 7 h 48 » alors que si l’heure est plus approximative, j’écris « heure » en toutes lettres : « 20 h 48. (…) ; elles ont envie d’être tranquilles pour fumer leur dernière cigarette avant la fin de la soirée, prévue pour 2 heures du matin. » (« Ça nous promet une belle soirée ! » in : 10 ans, ça se fête, 2009, p. 18).

Le Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale n’opère pas ce distinguo ; il indique que « heure » s’abrège en « h » si le mot « minute » est supprimé ou abrégé : « 7 h 48 ». Antidote, pour sa part, donne nombre recommandations comme l’écriture en toutes lettres des chiffres composants les heures dans les textes littéraires ce qui me semblerait assez fastidieux à écrire comme à lire : « La lumière indique qu’il fait beau, le réveil qu’il est sept heures quarante-huit ».
J’opte donc pour l’écriture des chiffres en chiffres arabes et des heures en « h », omettant en effet d’indiquer l’unité « minute ». Je découvre au passage que « minute » s’abrège « min » et non « mn » comme je le pensais. Ce LexCy(que) a décidément des vertus pédagogiques !
Par ailleurs, Antidote suggère d’enlever le « 0 » comme dans « 7 h 48 » mais aussi dans une heure de type « 20 h 02 ». J’avoue que cela me paraît étrange et dans Ça nous promet une belle soirée, Pascale m’a laissé l’écriture avec « 0 » soit : « 20 h 02. Le président Sarkozy fronce le sourcil droit. » (p. 10). Enfin, Antidote signale que « l’heure adopte la division du jour en 24 heures » ; on dira donc « 20 heures » et non « 8 heures » sauf à écrire, bien sûr, « 8 heures du soir » à moins qu’il ne faille, ici, préférer « huit heures du soir »…
Antidote confirme cette écriture en lettres avec « du soir » et « du matin » mais elle ne paraît pas obligatoire, Pascale m’ayant laissé « 2 heures du matin » dans la nouvelle en exemple plus haut. Par contre, toutes mes sources indiquent d’écrire obligatoirement en lettres des heures composées avec « quart », « demi », « trois quarts », « midi », et « minuit » : « Elle calcule que si elles décollent vers 8 heures et demie, elles y seront avant le départ du bateau sans être dans les premières. » (« Ça nous promet une belle soirée ! », p. 9).

Notons enfin que quel que soit le format choisi, il convient de séparer les composantes de l’heure par des espaces insécables (sur Mac Alt+barre_espace ; sur PC Ctrl+Maj+barre_espace).
Dans le cas d’une écriture numérique, on ne mettra pas d’espaces autour des deux points. J’en fais usage dans Je ne saurai jamais si elle était jolie pour indiquer les temps de course comptés par un chronomètre, ce qui donne : « Je coupe le décompte. Je respire fort. « 48:31 » Je confirme que c’est un record. » (manuscrit, V5, juin 2009).


--------------

[*Phrase extraite de Je ne saurais jamais si elle était jolie, manuscrit, V5, juin 2009


Information publiée le samedi 10 octobre 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.