+7

Cy Jung, écrivaine — Communiqués

[+7] Le complotisme contre la liberté



Cy JUng — Communiqué +7 Le complotisme contre la liberté

Paris, 10 décembre 2020.

La Théorie du complot, en France, est historiquement liée à l’extrême droite. Surfant sur la peur inhérente à ce covid-19 dont on ne sait pas grand-chose et un discours public aussi incohérent qu’anxiogène, elle est devenue Complotisme, somme indescriptible de thèses contradictoires basées sur des données contrefaites, tronquées ou fausses. Ce gloubi-boulga est désormais l’aliment favori des réseaux sociaux et médias populistes où prolifèrent des messies autoproclamés en quête de pouvoir, privilèges et gratifications comprises.
Ceux-là sont des hommes, pour la plupart ; cela n’étonnera pas celles et ceux qui savent que la domination masculine sous-tend l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste qui nous gouverne. À ce titre, nos complotistes ne sont autres que les vaillants petits soldats de ce monde qu’ils prétendent contester, féales marionnettes qui participent activement à l’enfermement intellectuel des personnes dans des savoirs falsifiés et autres pensées magiques, à leur embrigadement dans des théories sociales qui, sous couvert de défense de la liberté, prônent l’enrichissement personnel, la consommation de masse, la production de biens inutiles destructeurs des écosystèmes.
Face à cette attaque, une nouvelle armée se lève. S’agit-il d’une armée révolutionnaire qui proposerait un nouveau modèle économique et social, expliquant que le complotisme n’est autre qu’une dérive sectaire de l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste ? Non ! L’armée qui se lève, sous couvert de la dangerosité du complotisme pour la démocratie, y assimile toute contestation politique ou sociale et toute objection à la gestion de la crise sanitaire. Il n’est ainsi plus guère possible de porter une analyse critique sans se voir opposer de diffuser des thèses complotistes ou de vouloir fragiliser la démocratie.
Face aux défenseurs de l’ordre qui nous opprime, quel que soit la forme de leurs visées totalitaires, Cy Jung réaffirme son choix de porter des idées contestataires, de défendre la liberté de penser et d’agir pour « un monde d’équité, de justice, d’harmonie entre les personnes, d’équilibre entre les pouvoirs, un monde pacifié où les atteintes aux humains et à leur environnement ne sont plus la règle de fonctionnement, un monde où consommer, produire, posséder ne sont pas une fin en soi, un monde de liberté et de partage des savoirs, un monde où l’intelligence, la connaissance, la culture, les arts nous donnent chaque instant le désir d’être vivants. » [*]

Note. Ce communiqué est repris sur le blogue Entre les lignes, entres les mots.

Cy Jung, 10 décembre 2020®.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Contacter Cy Jung.


--------------

[*Cy Jung, Fragment d’un discours politique, 10 décembre 2015




Communiqué précédent / Communiqué suivant
Retour à tous les communiqués


Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici




Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.

« +7 »

Tous les communiqués de Cy Jung


31 décembre 2020 : [+7] Vaccin ou non vaccin : le doute doit profiter à l’accusé !

10 décembre 2020 : [+7] Le complotisme contre la liberté

11 novembre 2020 : [+7] Pour l’ouverture des parcs et jardins parisiens le matin dès 7 heures !

5 mai 2020 : Les hommes blancs veulent restaurer le monde d’avant ; démonstration par le sport

26 avril 2020 : 26 avril — Placer le désir au cœur de la visibilité lesbienne

28 septembre 2019 : L’accessibilité, un simple enjeu de campagne ?

30 mai 2019 : Sexisme ­— Lettre ouverture à mes camarades militantes lesbiennes

13 mai 2019 : Trente-quatre listes aux Européennes ; et moi, et moi, et moi…

6 novembre 2018 : L’ouverture de la PMA doit (re)devenir un combat féministe

14 juin 2018 : #StopFootPro — Boycottons la Coupe du monde de football

11 mai 2018 : Le Centre LGBT de Paris et d’Île-de-France a besoin de ses associations membres (et réciproquement)

13 février 2018 : Saint-Valentin : la propriété, c’est du viol !

12 janvier 2018 : L’homosexualité politique, la liberté !

25 novembre 2017 : La lutte contre le sexisme ne peut s’absoudre d’un projet révolutionnaire

15 juin 2017 : 2e tour des législatives, Acte I de l’entrée en résistance contre l’union libérale

8 juin 2017 : Législatives 2017 — Dès le premier tour, faire barrage au gouvernement d’union libérale !

4 mai 2017 : Présidentielle 2017 — Dimanche 7 mai 2017, votons !

21 avril 2017 : Présidentielles 2017 – Voter utile, c’est voter pour Benoît Hamon !

13 novembre 2016 : « Aux armes, citoyen ! Formez vos bataillons ! »

25 octobre 2016 : Sécurité intérieure : trop de police tue la police

19 septembre 2016 : Présidentielle 2017 — Qui portera notre espoir ?

24 juillet 2016 : L’état d’urgence : une sécurité de façade au péril de la démocratie et de la liberté

18 juin 2016 : Plus que jamais, Pride !

22 mai 2016 : Le harcèlement sexuel, appareil répressif de la domination masculine

27 avril 2016 : La non-violence n’est pas une utopie : c’est un choix politique qu’il est urgent de faire !

3 avril 2016 : Artiste, écrivain, chercheur, des métiers qui changent le monde !

23 février 2016 : Présidentielles 2017. Porter l’espoir contre les renégats de la gauche parlementaire !

30 janvier 2016 : Parce que le racisme est institutionnel, c’est le monde qu’il faut changer !

2 janvier 2016 : Franchois, ché chuis chi déchue !