Blogue — La vie en Hétéronomie

[La vie en Hétéronomie] — 27 mars ; 6 avril 2020



Cy Jung — [La vie en Hétéronomie] — 27 mars ; 6 avril 2020

Que nous soyons tous confinés ne signifie pas que la décade s’encroûte. Il en faudrait en effet plus à Isabelle, Frédéric et Cécyle pour renoncer à attendre Godot (« Entendu @35 ») dont on a enfin une petite idée de la taille (60 à 140 nm) et de son pouvoir anxiogène (« Grand Homme @30 ») comme de ses possibles effets censeurs (« Écrivaine @47 » ; « Clavier @22 »). La taille à Godot ? Faut ce qu’il faut ; c’est la guerre au coro (ça rime) (« Manque @12 »). Point de renoncement donc, grâce à Marcel Gauchet (« Hétéronomie @31 ») qui remet l’hétéronomie à l’endroit et les Poisson le confinement à l’envers (« Incyclicité @35 »).
— Et moi ?
Attends Caddie, on te garde pour la fin.
— Parce que je suis le meilleur ?
Exactement (« Incyclcité @36 ») !

Information publiée le mardi 7 avril 2020.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Décade précédente / Décade suivante
Retour à toutes les décades



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.