Les interviews de Cy Jung

Interview — Cy Jung, un des piliers de la liitttérature lesbienne



Cy Jung — Handigay.com

Interview de Cy Jung par Handigay.com, 14 juillet 2009.

Cy Jung a pris fin juin l’initiative d’un contact avec Handigay. Nous avons lu et commenté avec un immense plaisir son dernier roman Camellia rose, qui nous a donné envie d’aller plus loin avec cette auteure. Notre dialogue fut un moment riche en échanges que nous offrons aujourd’hui aux lecteurs de Handigay.

Handigay : Les mondes des différents handicaps sont assez cloisonnés : en voyant que tu avais remporté un prix "Louis Braille", j’en ai bêtement conclu que tu étais non-voyante alors que tu es amblyope. Ta description de l’univers du handicap moteur est à la fois fine et sensible : comment as-tu effectué ton travail de documentation ?

Cy Jung — Tu vois ce que je veux direCy Jung : Les amblyopes et les malvoyants ont souvent ceci de particulier que leur handicap n’est pas visible aux autres. C’est particulièrement le cas des albinos, dont je suis, tant la spécificité de notre déficience visuelle (inférieure à 1/10 en général avec d’autres troubles associés) nous permet d’être très autonomes, surtout si l’on nous en a donné les moyens dès notre plus jeune âge. J’ai ainsi échappé aux écoles pour aveugles et amblyopes, où j’aurais certainement appris le braille alors que je n’en ai nul besoin.
Mais cette invisibilité de ma déficience visuelle ne m’extrait pas du handicap car mon autonomie n’est pas un donné, mais un construit de chaque instant. (…)

Lire la suite sur Handigay.com (site fermé, février 2017).

En lecture sur Youtube.

Information publiée le mercredi 15 juillet 2009.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.