LexCy(que)

De par



Cy Jung — LexCy(que) : De par

Ma phrase (ou plus exactement celle de Sarah) [*] : Maintenant, j’en ai la possibilité, de part mes fonctions.

Sarah aime bien que je relise ses mémoires universitaires. J’y prends également un grand plaisir car c’est chaque fois, sous prétexte du texte, l’occasion d’échanges intellectuels qui me nourrissent. Sarah écrit bien. Ses fautes sont surtout des coquilles, avec quelques fautes-tics, soit des fautes récurrentes qui sont des manières d’écrire fautives comme nous en avons tous, formes dont on jurerait qu’elles sont justes… alors qu’elles ne le sont pas.
Elle écrit ainsi « de par » avec un « t » (« de part mes fonctions… ») avec une insistance dans le mémoire de DU que je relisais ce jour-là qui m’a fait douter. J’ai corrigé une fois, deux fois… à la troisième je suis allée vérifier. « De par » ne prend donc pas de « t » ; il s’agit même d’une préposition. Son sens premier (indiqué par Antidote) me mène à comprendre ce « t » dont Sarah a eu du mal à démorde quand je lui en ai parlé : « Le sens originel, aujourd’hui vieilli, de la locution de par est « de la part de », (…) » ; l’adverbe « de part et d’autre » prend aussi le « t ».

Je me demande au passage (et un peu tard) si son « de par » est ici sémantiquement juste. « Par » peut en effet indiquer la position, l’origine mais sans construction avec « de » ce que confirme le TLF et infirme Le Grand Robert qui indique « de par » comme ayant sens « du fait de, à cause de ». N’aurait-il pas été néanmoins plus juste d’écrire « Maintenant, j’en ai la possibilité, par mes fonctions. » ?
Je laisse la question en suspens jusqu’au prochain mémoire de Sarah.


--------------

[*Phrase extraite d’un mémoire universitaire non public.


Information publiée le mercredi 23 janvier 2019.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.