LexCy(que)

Italiques



Cy Jung — LexCy(que) : Italiques

Ma phrase (ou plus exactement celle de Isabelle) [*] : Je lis un polar où un des personnages a « un accent ». Il est chinois, vivant depuis des années à La Havane et parlant un espagnol « impur ».

Je me bats avec Isabelle en Hétéronomie pour qu’elle mette des italiques dans tout ce qui est mis entre guillemets ; elle s’y refuse obstinément ; et je l’y invite tout aussi obstinément. Mais qu’en est-il exactement ? Un point s’impose sur l’utilisation des italiques, histoire que je puisse lui envoyer cet article sans besoin de me répéter. Ah ! la bagarre. Si vice (sic) passem, para bellum !

* Euphémismes, mots employés avec réserve et autres
Je commence par les deux exemples d’euphémisme qui sont dans le billet de Isabelle et qu’il convient de mettre en italiques entre guillemets sans capitale initiale. Remarquez, quand je dis « euphémisme », je ne sais en fait trop s’il s’agit de cela. Le Lexcyque des règles typographiques en cours à l’Imprimerie nationale parle ici de « Mots à faire ressortir du texte » et suggère les italiques romains sauf « si cela n’est pas suffisamment clair pour le lecteur ».
Isabelle avait-elle raison dans cet exemple ? Cet article du LexCy(que) démarre bien mal ! La Banque de dépannage linguistique confirme de quoi il s’agit… et l’usage du romain (ici). Je n’ai donc plus qu’à lui présenter mes excuses [oh ! pardon, Isabelle, NdCy] pour mon arrogance ; sauf pour « impur » si c’est une citation. Il n’en demeure pas moins que je garderai les guillemets-italiques pour moi [mais tu feras désormais comme tu veux… dans ce cas-là ! NdCy].

* Citations
On sait déjà que toute citation d’un texte écrit se met en italiques à l’intérieur de guillemets, français de préférence. Quid de la citation d’un texte oral ? J’avais appris, du temps où Pascale corrigeait mes manuscrits, que la citation d’un texte oral reste en romain et que les choses s’inversent en cas de langue étrangère : l’écrit se met en romain et l’oral en italiques.

* Titres de journaux, livres, articles…
Je vous renvoie à l’article sur j’y ai consacré ici.
En résumé : un titre de journal ou de livre (Le Monde, Once upon a poulette) se met en italiques avec capitale initiale à l’exception des codes et textes sacrés (Bible, Cope pénal) ; voir la note deux  ; les articles, chapitres et autres au sein d’un livre ou d’un journal, se mettent entre guillemets avec capitale initiale et en italiques à l’exception des textes de loi, convention, traité qui ne prennent pas non plus la capitale initiale (là encore)

* Mots étrangers et citations latines
Ils se mettent en italiques sans capitale initiale. Tout est


* Didascalies

J’y fais référence lala pour dire que je les mets en italiques sans guillemets (mais ça se discute).

J’oublie forcément des choses. J’augmenterai cet article au fur et à mesure que je serai face à des exemples que j’aurais manqués (par exemple le fait que les noms de modèle de véhicules prennent les italiques en plus de la majuscule, lalala). Vous trouverez à peu près tout lalère.


--------------

[*Phrase extraite du billet « Little miss Sunshine @6 » en Hétéronomie du 26 octobre 2018.


Information publiée le vendredi 21 décembre 2018.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.