LexCy(que)

Double ponctuation



Cy Jung — LexCy(que) : Double ponctuation

Ma phrase [*] — En effet, il n’y a pas de sot métier, rétorqua Françoise à cette question dont elle n’avait pas vu qui l’avait posée tant elle était emportée par sa propre démonstration de l’exploitation dont étaient victimes les auteurs de l’écrit (et les autres !)

Vous n’avez pas l’impression qu’il manque quelque chose à la fin de cette phrase ? On aurait envie d’y mettre un point, forcément, comme dans de nombreux cas où une phrase se termine par une parenthèse ou un guillemet de citation. Eh bien, l’usage indique que si un signe de ponctuation finale (point, point d’exclamation ou point d’interrogation) se trouve à l’intérieur d’un guillemet ou d’une parenthèse qui clôt une phrase, on ne double pas ce signe de ponctuation en en remettant un à la fin de la phrase.
Concrètement, pour ma phrase, j’ai donc le choix entre (je ne mets pas les guillemets de citation pour ne pas trop embrouiller la démonstration) :

(…) les auteurs de l’écrit (et les autres) ! 

Et

(…) les auteurs de l’écrit (et les autres !)

Voilou.


--------------

[*Phrase extraite de Brocolis rose (V-05), manuscrit, avril 2018.


Information publiée le samedi 21 juillet 2018.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent /
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.