Blog — La vie en Hétéronomie

[La vie en Hétéronomie] — 16 ; 27 octobre 2016



Cy Jung — [La vie en Hétéronomie] — 16 ; 27 octobre 2016

Si l’on regarde les décades sous l’angle de leur expression photographique (c’est plus chic qu’illustration), on ne peut que souscrire à l’idée que Isabelle et Cécyle ont une bien étrange vision du monde : pas de télé ; pas de voiture ; pas de terrain de football ; pas de femme blanche et nue… Ah ! on a une femme blanche, mais pas nue bien que sa robe en cache beaucoup moins que ce que ne cache le costume de l’homme qui l’accompagne et que la bouteille, elle, qui exhibe son étiquette (« À table @31 »)
— Aaaaaaaaafreux !
Tu as raison, Petit Mouton, c’est affreux. Heureusement, on peut voir un magnifique Abribus nouvelle génération, celui avec une vitre arrière spéciale « Viens te cogner bigleux de mon cœur » (un must urbain !) (« Incyclicité @21 »), un beau métro qui entre en station (« Métro @18 ») et d’autres rails qui nous rappelle que les transports en commun peuvent aussi être l’instrument de l’horreur (« Agit-prop’ @16 »).
— Des roulettes pour Auschwitz-Birkenaux ! Une honte pour la corporation !
Oui, Caddie, on ne peut tout contrôler et le sourire d’Obama vient nous rappeler que personne n’est exempt de violence et de collaboration avec le système qui nous opprime (« Ailleurs @18 ») et que la censure ne s’attaque pas forcément à l’essentiel (« Kendo @30 »).
Et l’amour, alors, il n’y a pas d’amour histoire de nous remettre le soleil au cœur ? Il y a son expression photographique, celle de la Cocotte et de l’une de ses petites gâteries (« Manque @7 ») mais l’amour… Il manque cruellement de biscottos !

Information publiée le jeudi 27 octobre 2016.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Décade précédente / Décade suivante
Retour à toutes les décades



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.