Les plaisirs de Cy Jung

Judo — Les douze techniques attaques défenses imposées en jujitsu



Cy Jung — Les douze techniques attaques défenses imposées en jujitsu

Comme les douze travaux d’Hercule ?
Ce fut un peu le cas pour Cy Jung qui, après le Nage no kata (ici), s’est attelée à la préparation de cette seconde épreuve pour le « passage technique » de sa ceinture noire.

Cette épreuve a été, pour Cy Jung et ses déséquilibres de malvoyante, source de beaucoup de questions et de craintes. Contrairement au Nage no kata, les douze techniques attaques défenses en jujitsu se déroulent dans un espace non balisé autant qu’il est impossible de s’accrocher à son partenaire, le seul point d’appui lors des liaisons debout-sol étant le bras de son partenaire, bras sur lequel une clé est en cours.
Une autre question s’est posée : comment mémoriser ces techniques qui ne sont décrites nulle part mais simplement nommées et dessinées ? Sans images mentales, Cy Jung a besoin d’un récit pour mémoriser une action. Il lui a donc fallu écrire ces techniques. Daniel et Jean-Michel l’y ont beaucoup aidée. Merci !
Voici le résultat. Attention ! Cette description est personnelle et comprend des adaptations pour tenir compte de sa déficience visuelle et des déséquilibres liés. Si vous passez ces techniques, vous pouvez donc vous en inspirez mais surtout, faites valider votre travail par votre professeur, chacun ayant aussi ses « petits trucs ».

Note : Vous trouverez ses émotions d’après passage et ses remerciements à ses partenaires et professeurs ici. À la fin de cette description, sont disponibles la vidéo officielle et celle de son passage, .

Cela commence par un salut debout. Tori et Uke sont à six mètres. Ils font un quart de tour vers Joseki, le saluent puis font un quart de tour inverse pour revenir face à face et se saluent. Uke s’en va déposer les armes (couteau et bâton même si le bâton ne sert pas). Il revient à sa place. Tori et Uke ouvrent le kata puis les deux s’avancent (pied gauche, pied droit) pour venir à portée d’attaque.

Série A (Saisies avec les mains)

Katate dori

Cy Jung — Katate doriAttaque de Tori (déplacement avant en tsugi ashi) main droite en avant pour saisir Uke à la ceinture. Uke recule le pied gauche et réplique en saisissant le poignet avec ses deux mains.
Tori tourne la main autour du poignet pour s’en saisir et pose sa main gauche sur le coude d’Uke. Tai Sabaki. Tori projette Uke en appuyant sur son coude dans un déplacement en tournant ou en avançant (au choix).
Uke arrive au sol sur le ventre. Tori casse son poignet avec la main droite. Il pose la main gauche sur le coude. Il contrôle le bras et le relève, écarte son pied droit pour être stable, puis enfonce le bras de Uke dans son épaule (une forme d’ude gatame debout en position fléchie).

Eri dori

Cy Jung — Eri doriUke attaque en saisissant le revers droit d’Uke avec sa main droite et en le tirant vers lui. Tori encaisse en avançant le pied droit sur la gauche de Uke.
Tori attrape la main de Uke. La main gauche de Tori se place pouce à l’intérieur (là où ça fait mal entre la base du pouce et le dos de la main), les quatre autres doigts (surtout l’auriculaire) entourent l’auriculaire de la main droite d’Uke. La main droite de Tori entoure le poignet. Tori fait lâcher son revers par Uke avec une pression vers le bas. Il tourne sur lui-même, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre en passant sous l’aisselle droite de Uke. Tai sabaki. Il se retrouve perpendiculaire à Uke sur son côté droit et pose sa main droite sur le bras droit (au niveau du coude plié) de Uke.
Tori entoure alors le petit doigt de Uke avec son propre petit doigt. Toute la prise est dans ce petit doigt placé dès le départ qui amorce une clé de poignet (kote hineri). Tori se déplace en tsugi ashi sur l’arrière de Uke qui a le bras plié et le petit doigt toujours tenu.
Tori se déplace latéralement d’un pas en tsugi ashi et projette Uke avec une poussée sur l’épaule. Il tombe sur le dos. Tori reste debout en position fléchie. Il tire horizontalement sur le poignet en reculant la jambe droite (et passant son centre de gravité sur l’arrière).

Mae-dori-kubi

Cy Jung — Mae-dori-kubiUke attaque en avançant pour saisir Tori des deux mains au cou.
Tori se saisit des poignets (pouce à l’intérieur) en reculant le pied gauche pour absorber l’attaque de Uke. Le bras droit de Tori est tendu et le bras gauche plié. Tai-sabaki => sode tsuri komi gochi. Lorsque Uke arrive au sol, Tori tient sa manche droite avec sa main gauche.
Au sol, Tori inverse ses mains et casse le poignet avec sa main droite. Il plie le coude avec le tranchant de la main gauche. Il tourne derrière la tête de Uke qui bascule à plat ventre.
Tori pose la main de uke sur son dos (contrôle en ude garami) puis cale le tout en posant le genou gauche sur la main. Il avance le pied droit pour garder son équilibre, pose si besoin sa main gauche pour prendre appui sur l’omoplate gauche de Uke (version adaptée), et arme le poing droit pour frapper la nuque de Uke. Le coup n’est pas porté.

Série B (Saisies avec les bras)

Mae-dori

Cy Jung — Mae-doriTori attaque en tentant de saisir la ceinture de Uke de face à deux mains. Uke réplique de face en écartant les bras de Uke et en le ceinturant.
Tori porte une claque des deux mains sur les deux oreilles de Uke. Il pose la main gauche sur sa nuque, la droite sur le menton puis tourne sa tête dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il le jette au sol (la clé de cou oblige Uke à chuter). Uke arrive à quatre pattes.
Tori s’assoit sur Uke, il enclenche dans le pli poplité le pied opposé (gauche) puis le droit. Il défait le revers gauche de son kimono, se couche sur Uke, l’écrase en poussant sur son ventre et en étirant les jambes et passe la main droite sous son cou. La main gauche de Tori donne le revers de son kimono à sa main droite.
Étranglement en hadaka jime (bien porter son regard devant) en poussant sur le ventre, bras gauche tendu en accentuant l’écrasement.

Yoko-dori

Cy Jung — Yoko-doriTori attaque en saisissant la ceinture de Uke avec sa main droite. Uke avance et chasse la main droite de Tori avec sa main gauche (Tori pivote donc sur sa gauche et se retrouve perpendiculaire à Uke qui est à sa droite). Uke ceinture Tori.
Tori donne un coup de genou (le droit) dans le bas ventre de Uke pour se dégager. Uke se plie en deux, fesses en arrière. Tori passe sa main droite autour de sa taille. => O goshi.
Uke chute. Tori garde son bras et l’attrape à deux mains au niveau du poignet. Il le tire vers le haut et avance le pied gauche à 10 heures 30 par-dessus les épaules de Uke. Il pose son pied le plus loin possible. Il bloque son coup de pied droit contre le dos de Uke. Il avance en poussant sur son ventre pour venir s’asseoir sur l’épaule de Uke (en enroulant le pied droit autour de sa hanche). Le pied gauche doit être écarté à 45°.
Bien assis, Tori tire verticalement sur le bras de Uke (ude gatame), genou gauche bien écarté et buste bien droit.

Yoko-dori

Cy Jung — Yoko-dori (2)Tori marche tranquille. Uke arrive par-derrière, sur sa gauche (celle de Tori).
Uke l’attaque avec une fausse frappe à la nuque. Tori se penche en avant. Uke ceinture le cou de Tori avec son bras droit. Tori avance le pied droit pour commencer à se dégager et donne un coup de poing (droit) dans le ventre de Uke.
Il saisit la main droite de Uke, d’abord avec sa main droite puis ajoute la gauche. Il passe devant Uke en restant bien collé et en faisant faire un large cercle à son bras. Il le projette au sol (forme de uki otoshi). Uke tombe à plat dos. Tori tire à deux mains le bras de Uke pour le rendre derrière sa tête au ras du sol.
La main gauche de Tori est au coude, la droite au poignet (changer de main si besoin). Tori bascule son centre de gravité sur l’arrière en pliant les jambes. Sa main gauche tire sur le poignet (paume vers le tapis) et la droite appuie sur le coude (ude nobashi).

Série C (Attaques avec les mains)

Yodan-Oei-Tsuki

Cy Jung— Yokan-oei-tsuriUke attaque avec un coup de poing au visage jambe droite avancée.
Tori repousse le poing qui arrive avec sa main gauche (esquive un pas à droite). Il donne un coup de poing dans le ventre de Uke avec la main droite et enroule le bras droit de Uke avec la main gauche puis la droite (les deux mains au final).
Tori fait un tai sabaki sous le bras de Uke pour que Tori se retrouve à côté de lui dans le sens inverse, épaule contre épaule.
Tori projette (ou amène) Uke au sol. Il a le bras plié. Il fait un pas de plus pour se retrouver plutôt au-dessus de son épaule. Tori appuie sur le bras plié au niveau du coude (forme ude garame). La clé est sur le poignet. Il arme son poing droit sans porter le coup.

Shudan-gyaku-tsuki

Cy Jung — Yodan-gyaku-tsukiUke attaque Tori avec un coup de poing au plexus, jambe gauche avancée.
Tori esquive en partant à gauche. Il glisse son bras droit pour chasser le bras droit de Uke et va saisir la nuque par la gauche de la tête de Uke (mouvement de vague).
Il fait chuter Uke sur un mouvement de hanche (uki goshi). Tori garde le bras de Uke. Sa main droite tend verticalement le bras de Uke, pose son coude au niveau de son genou droit, pousse sur le genou en même temps qu’il tire sur le poignet pour faire asseoir Uke (tourniquet).
Tori récupère le bras de Uke entre ses jambes. Il saisit Uke par la ceinture pour qu’il continue sa rotation et de le mettre à plat ventre. Il s’assoit sur son épaule droite, jambe gauche genou levé et pied au sol, tient son poignet à deux mains et fait une clé en relevant le bras (ude garami).

Jodan-naname-shuto

Cy Jung — Tonda-naname-shutoUke attaque du tranchant de la main droite au cou (côté gauche) avec son pied droit en arrière. Tori se décale sur sa droite, recule le pied gauche (pour être plutôt perpendiculaire) et bloque le bras de Uke des deux mains (à l’intérieur). => Tai otochi.
Uke est au sol, Tori garde le bras à deux mains, pouces sur le dos de la main. Il le tire verticalement, l’enroule avec sa jambe droite et glisse le coup de pied droit derrière la nuque de Uke. Il descend sur sa jambe droite puis avance loin le pied gauche (sur un angle 11 heures) pour faire rouler Uke sur le ventre.
Tori s’assoit sur l’épaule de Uke, écarte le pied gauche si besoin pour l’appui et fait la clé (ashi gatame) en poussant sur le ventre et relevant le bras.

Série D (Attaques avec les armes)

Naname-tsuki

Cy Jung — Naname-tsukiUke attaque d’un coup de couteau à la tempe gauche de Tori.
Tori se décale en reculant le pied droit à 90° (esquive sur sa gauche en se plaçant à l’extérieur du bras). Sa main gauche enroule la main tenant le couteau puis sa main droite attrape le poignet avec le pouce à l’extérieur. La main gauche tourne vers Tori, la droite dans le sens inverse (essoreuse).
Tori jette Uke sur l’avant. Uke tombe à plat ventre, bras droit tendu. Il lâche le couteau.
Tori s’avance. Il pose le pied gauche sur le coude de Uke et ramasse le couteau.

Shudan-tsukkomi

Cy Jung — Shudan-tsukkomiUke attaque Tori d’un coup de couteau au ventre.
Tori se décale sur l’extérieur (gauche) et attrape le bras de Uke sous le coude (pouce à l’extérieur) avec la main gauche. Sa main droite se saisit du poignet qu’il plie. Il plie le bras de Uke afin de passer dans son dos.
Tori prend le couteau avec sa main gauche. Il le passe sous la gorge de Uke (tranchant à l’extérieur). Il fait un étranglement avec l’os du pouce de la main gauche en même temps qu’une rotation sur la gauche en pliant le dos de Uke (déséquilibre arrière).

Naname-Uchi

Cy Jung — Naname-ushiUke attaque au couteau sur le côté droit du cou de Tori.
Tori esquive en partant sur sa gauche avec les deux avant-bras verticaux qui bloquent le bras de Uke. Sa main gauche est au niveau du coude, la droite attrape le poignet. Tori plie le bras pour que sa main droite attrape son poignet gauche. Il est perpendiculaire à Uke.
Tori déséquilibre Uke en arrière en pliant son dos et fait un petit balayage avec le pied gauche. Une fois Uke au sol, Tori appuie sur le bras plié avec sa main gauche et fait lâcher le couteau. Il ramasse le couteau et se recule sans lâcher le bras.

Salut.

Fermer le Kata. Récupération des armes. Salut.

Alors, au final, cela donne quoi ?

Pour la FFJ, ceci (version vingt techniques, il n’y en a que douze pour le 1er dan).


Les 20 techniques imposées de JU-JITSU (DVD FFJDA) par ornicar007

Pour Cy Jung, cela, vu de face (vidéo d’Isabelle).

Et ceci-cela vu de côté (vidéo de Daniel).

Cy Jung — Coup de bambouVous remarquerez sans doute le « coup de bambou » qui interrompt quelques dizaines de secondes sa prestation. Voilà ce qu’elle en écrivait le jour même.

« Samedi 28 mai 2016, dojo Awasu.
« Un an de travail et voilà le résultat, positif pour les juges.
« J’en suis moins fière que pour le nage no kata, moins émue. Ce que j’ai aimé dans cette épreuve, c’est le travail avec Hervé qui est un partenaire et un professeur hors pair, ainsi qu’avec Daniel et Jean-Michel en particulier. Je les remercie tous les trois du fond du cœur, mais aussi sensei Romuald, monsieur Choplin, Christian et tous mes partenaires de club qui ont largement contribué à ce succès.
« J’ai aimé aussi ce travail sur mon équilibre, passer de la position debout à la position à genou sans tomber, tenter de « contrôler » comme on dit au judo.
« Ce que je n’ai pas aimé, c’est ce très désagréable moment d’absence (les quinze secondes où je m’arrête et qui m’ont paru durer tellement plus longtemps) que je ressens parfois en club quand je dois gérer trop de choses en même temps : lumières, déplacements verticaux et horizontaux, équilibre, qualité du geste, rapidité, souffle, stress… J’ai alors le sentiment d’être groggy comme quand on prend un coup sur la tête, sonnée. Là, j’ai dû m’arrêter. Je sais qu’Hervé me parlait. C’est sa voix qui m’a ramenée au réel. J’ai su me concentrer pour repartir. Une victoire sur moi-même Sans doute que oui. Sans doute que je dois en être fière. Le « bad trip » est à cet instant le plus fort.
« Merci à celles et ceux qui, de près ou de loin, ont enduré mes incertitudes. Merci enfin à Isabelle pour cette vidéo et son soutien sans faille. »

Merci encore Hervé. Vraiment.
Matte.

Information publiée le samedi 1er octobre 2016.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.