Blog — La vie en Hétéronomie

[La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 août 2016



Cy Jung — [La vie en Hétéronomie] — 7 ; 16 août 2016

Dans une décade où la ville fait silence pendant que les côtes sont baignées de soleil et d’un certain tapage, où se situent Isabelle et Cécyle ? On le devine, au cœur de la ville pour en savourer tous les atours, du haut du Panthéon (« Chouette @21 ») au ras des murs où pissent allègrement les chiens (« Agit-prop’ @15 ») en passant par une mise au compost de certains déchets verts (mais pas tous !) (« Décroissance @47 ») et… C’est si beau, une mise au compost ! Et émouvant, avec ça ; surtout quand la carotte est facile à éplucher (« Miam @11 »), on imagine la pelure qui rejoint d’autres épluchures pour retourner à la terre et nourrir les vers qui…
— Ça va ?
Oui, Caddie. C’est si beau, une pelure, la nuit.
L’été en Hétéronomie donc, qui justement s’est trouvé un nouvel usage (« Hétéronomie @10 »), est l’occasion de se former aux premiers secours des valides sans cœur (pas facile pour le massage cardiaque !) (« Indignés @9 »), retrouver des camarades de culottes courtes (« Souvenirs @9 ») et éplucher des haricots verts.
— Ah ? Des haricots verts ?
Deux kilos pour 1,75 euro, Caddie.
— D’accord ; mais c’est toi qui portes.

Information publiée le mercredi 17 août 2016.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Décade précédente / Décade suivante
Retour à toutes les décades



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.