Abécédaire lesbien (1999)

Parce qu’elle est notre identité autant que notre liberté, que vive la culture lesbienne !

O… Oser



Cy Jung — Abécédaire lesbien (1999) — O… Oser

De notre envoyé spécial au Carnaval des Affaires, discothèque des Grands Boulevards.
Accoudée au bar, Pat, casquette rouge et Docs vertes, sirote une bière les yeux rivés sur la piste. À quelques mètres, Gabi, jean déchiré et tee-shirt fluorescent, se balance d’une jambe sur l’autre, entourée de trois copines. Elle a repéré Pat mais fait semblant de rien. Il est encore tôt et de toute façon, il est impossible — au moins le croit-elle — de rencontrer la femme de sa vie dans une boîte. À intervalles réguliers, elle s’accroche au bras ou au cou de l’une de ses copines, jetant ainsi la confusion dans l’esprit de Pat. Célibataire ou pas célibataire, telle est la question, celle qui hante les esprits en manque d’amour alors que les corps eux s’accorderaient bien volontiers quelque entorse à la morale.
Pat allume une cigarette. La musique change de rythme. Gabi quitte la piste et se cale contre un pilier. Pat la suit des yeux. Elle se décolle du bar pour parfaire sa ligne de visée. D’instinct, le goulot de sa bouteille épouse ses lèvres. Gabi chope la sensualité de l’attouchement en plein bas-ventre. Elle baisse la tête afin de dissimuler son trouble. Elle a soif. Elle tripote son ticket de conso gratuite, infoutue de faire un pas en direction du bar. Ses copines l’encouragent. Elle refuse de céder, il est hors de question qu’elle passe pour une fille facile. De loin, Pat observe leurs ricanements. Ces pouffes daubent sur elle, c’est évident. Elle se sent gauche. Son regard cherche une nouvelle cible.
Quand il revient à l’endroit du pilier, Gabi a disparu. Pat fouille la piste. Elle n’est pas là non plus. Serait-elle partie ? Il y a fort à parier que oui, Pat a l’habitude des filles qui filent sans dire au revoir. C’est dommage. La nuit aurait pu être belle. Elle avait bien cru pourtant que celle-là partageait son envie. Elle a dû se tromper. Ce n’est pas si grave. Une nouvelle bière la console.
Une assoiffée la bouscule pour accéder au bar. Pat se retourne. Gabi lui décoche un sourire. Pat rougit. Elle voudrait dire quelque chose, elle ne sait quoi. Gabi ne bouge pas. Elle aimerait que Pat l’invite à danser. Pat ne sait pas danser, mais ça, Gabi ne le sait pas. Le face à face dure. Leurs prunelles sont incandescentes. Gabi commande un gin-fizz. Pat se débarrasse de sa bouteille. Elle avance la main. Gabi allonge le bras pour échanger son ticket contre son verre. La main et le bras ne se rencontrent pas.
Gabi est morose. Elle n’a personne avec qui danser. Pat est mélancolique. Elle n’a personne avec qui trinquer. Elles sont convaincues pourtant d’avoir tout tenté.

Cy Jung 1999®
Mise en ligne sur ce site le 14 mars 2016.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Petit rappel

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droit ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur.
Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.

Retour à l'abécédaire




Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.