Blog — La Cocotte enchantée

[La Cocotte enchantée] 2e dimanche du temps ordinaire



Cy Jung — [La Cocotte enchantée] 2e dimanche du temps ordinaireEt c’est parti pour un tour ! En attendant le mercredi des Cendres et Carêmes, le temps a repris son ordinaire, au sens d’« ordre habituel des choses », bien sûr, la vie de notre Cocotte enchantée n’ayant jamais rien de banal même s’il ne s’y passe pas grand-chose. Et vous voulez savoir pourquoi ? Vous nous donnez quoi si on vous le dit ? Hein ? Allez ! Faut aligner la récompense car c’est bien beau de réclamer les recettes de la joie, mais faut passer à la caisse.
Que voulez-vous, rien n’est gratuit ; ni la joie ni l’amour. Ça vous en bouche en coin, hein ? Jésus, lui-même, à Cana ; pourquoi a-t-il agi ainsi ? pour qu’il y ait du vin à ces noces et satisfaire le palais des invités ? ou pour saouler les hommes afin de les mener vers lui et asseoir sa puissance (divine) ?

« Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit.
« C’était à Cana de Galilée.
« Il manifesta sa gloire,
« et ses disciples crurent en lui. » (Jn 2, 1-11)

Voilà la réponse.
Pour ce qui est de la question initiale, il semble que la lecture du jour du livre du prophète Isaïe donne la réponse ;

« Comme la jeune mariée fait la joie de son mari,
« tu seras la joie de ton Dieu. »

Cela ne vous éclaire pas ? Allez ! faites un effort. Imaginez par quel moyen la jeune mariée fait la joie de son mari. Vous ne savez pas ? Mais ouvrez donc votre cœur, oui, votre cœur. Ne sentez-vous pas combien l’amour transforme la chose la plus banale en diamant extraordinaire ? Non, vous ne sentez pas ? Avez la Cocotte enchantée, cela fonctionne bien pourtant, qu’il s’agisse de la mort de l’Autocuiseur, du bruit des bottes dans la Bassine à confiture, des couvre-chefs au Barbecue ou de l’œcuménisme du Diable.
Alors, vous ne sentez toujours pas ?
Éprouvez.
À plus !

Information publiée le dimanche 17 janvier 2016.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Chronique précédente / Chronique suivante
Retour à toutes les chroniques



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.