Abécédaire lesbien (1999)

Parce qu’elle est notre identité autant que notre liberté, que vive la culture lesbienne !

J… jus



Cy Jung — Abécédaire : J… jus

Balancer quelqu’une au jus — Pratique sexuelle fougueuse qui consiste à obliger sa partenaire à plonger la tête la première entre nos cuisses. Il est recommandé de renoncer à ce jeu si elle a les sinus encombrés. Ou alors, il convient de lui fournir un tuba mais cela risque de limiter les effets du buccâlin.
Boire un jus — Cette expression est très utile pour indiquer à sa partenaire que l’on souhaite en venir à un rapport bucco-génital. Exemple : « Chérie, on boit un jus ? »
Ça vaut le jus ! — Locution familière visant à signifier que l’on a éprouvé du plaisir à buccâliner sa partenaire en dépit du caractère inconfortable de la position que cette pratique sexuelle exige.
Court-jus — Panne sexuelle consécutive à la mise en relation de deux partenaires au potentiel érotique incompatible au point de créer une tension insurmontable.
Jus de chaussette — Cette locution nominale vient de l’argot militaire. Elle exprime globalement une piètre qualité de l’échange sexuel. Ainsi, dire de quelqu’une que « C’est du jus de chaussette ! » indique qu’elle n’a pas été à la hauteur de la situation et a prouvé son inaptitude à nous donner du plaisir.
Jus de légumes — Un légume étant par définition un être inerte, cette expression désigne une excitation de cause inconnue.
Jus de treille — Cyprine obtenue après un pressage en règle des parties sexuelles de sa partenaire.
Laisser quelqu’une cuire (ou mijoter) dans son jus — Cette expression rend compte de l’état d’excitation intense dans lequel quelqu’une nous laisse soit dans le cadre d’un jeu sexuel qui consiste justement à nous faire attendre, soit dans celui d’un processus de séduction qui dure au-delà du raisonnable.
Mettre le jus — Là où les hétérosexuels mâles disent « Mettre la gomme » en référence au langage sportif, les lesbiennes diront plus volontiers « Mettre le jus » par souci de signifier que leurs amours génèrent tant d’énergie qu’il en jaillit des étincelles.
Prendre le jus — Ressentir une décharge électrique, du bout des doigts jusqu’à l’échine, au moment où notre partenaire atteint les limites de sa jouissance.
Pur jus — Désigne une relation dont l’objet est le plaisir sexuel et uniquement cela.

Cy Jung 1999®
Mise en ligne sur ce site le 13 janvier 2016.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Petit rappel

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droit ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur.
Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.

Retour à l'abécédaire




Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.