Abécédaire lesbien (1999)

Parce qu’elle est notre identité autant que notre liberté, que vive la culture lesbienne !

F… féminine



Cy Jung — Abécédaire lesbien : F… féminine

Lassée de vous faire appeler monsieur par votre boulangère et soucieuse d’élargir le champ de vos conquêtes, vous vous interrogez sur la manière de donner à votre look cette inégalable touche de féminité si chère au cœur des garçons. Pardon ! …des filles. Nue devant la glace, votre féminité est certaine : vous voyez vos seins, votre triangle pubien, l’arrondi de vos hanches et enfin votre petit bidon qui, loin d’être disgracieux, est la preuve ultime que votre corps est celui d’une femme. Être féminine, c’est conserver cette apparence une fois que vous aurez quitté votre nudité.
Règle nº 1 — les cheveux : il est impératif de cesser de les raser. Vous devez réserver cette opération de tonsure à vos aisselles, vos jambes, voire votre pubis. Il convient donc de les laisser pousser par vagues afin qu’ils tombent négligemment sur vos épaules. Ne les coiffez pas, ne les lavez que deux fois la semaine : emmêlés et un peu gras, ils feront de vous une femme, certes un peu négligée, mais ici, la maxime « plus c’est long, plus c’est bon » résume l’essentiel.
Règle nº 2 — les ongles : s’il est plus convenable de les laisser courts, ne les rongez pas ! Limez-les soigneusement, de préférence en public, en regardant à la dérobée celle sur qui vous jetez votre dévolu. L’effet « éternel féminin » est garanti.
Règle nº 3 — les bijoux : évitez les piercings, sauf à vous faire incruster un diamant dans le nombril. Pour le reste, il est recommandé de porter une boucle à chaque oreille, de limiter le nombre de vos bagues et de troquer la chaîne grossière que vous avez autour du cou contre quelque chose de plus fin avec un pendentif double Vénus. Évitez les colliers de perles, cela est à la limite du vulgaire.
Règle nº 4 — la tenue vestimentaire : si vous avez du mal à enfiler une crinoline, rien n’est perdu ! Vous devez simplement créer une harmonie qui met votre corps en valeur : une chemise d’homme se porte entr’ouverte sur un caraco en dentelle et avec un pantalon à pinces ; un jean ou un treillis exige un tee-shirt moulant et décolleté. Quant aux jupes ou aux robes, elles vous feront femmes en toutes circonstances : elles n’exigent aucune classe particulière et permettent de faire l’économie de toutes les règles énoncées ici. Nota : arborer un sac à main remplit une fonction identique.
Règle nº 5 — le comportement : il est la cerise sur le gâteau. En escarpins, vous pouvez sans problème jurer, fumer des barreaux de chaise ou boire votre bière à la bouteille. En Docs, ces attitudes sont prohibées : châtiez votre langage, optez pour des cigarettes fines et longues, buvez du thé du bout des lèvres… Ainsi, on vous appellera madame et si ce n’est pas assez pour séduire le cœur des femmes, un homme, sans aucun doute, saura vous remarquer.

Cy Jung 1999®
Mise en ligne sur ce site le 11 novembre 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Petit rappel

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droit ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur.
Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.

Retour à l'abécédaire




Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.