Blog — La Cocotte enchantée

[La Cocotte enchantée] 18e dimanche du temps ordinaire



Cy JUng — [La Cocotte enchantée] 18e dimanche du temps ordinaireVous avez bien votre casque sur la tête ? N’importe quel genre de casque, chantier, vélo, pilote, militaire, hockey, chevalier, mineur, pompier, moto, coiffure… tout ce qui peut vous protéger le crâne contre les chutes d’objets. Non, vous n’avez pas ? Et pourtant, la lecture du jour vous met en garde « Du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous. » (Ex 16, 2-4.12-15)
— Tu n’y comprends rien, ce n’est pas une mise en garde, c’est Dieu qui distribue le pain !
Tu crois Caddie ? Mais alors, pourquoi nous le faire tomber sur la tête ? C’est que l’on n’a pas de casque ni trop de cheveux pour amortir.
— Pour te remettre les idées en place.
Remarque, peut-être est-ce du pain frais qui ne fera pas mal ?
— Avec Dieu, le pain est rassis. Forcément rassis.
Mais pourquoi ? Pour que je me brise une dent des fois que ma tête aurait résisté ?
— Pour que tu savoures, ingrate, obligée alors de sucer le pain jusqu’à le ramollir.
Ah ! le pain de Dieu est donc le contraire de notre clitoris ; quand on le suce, il ramollit !
— Tu te trouves drôle ?
Oui.
— Retourne plutôt à ta Cocotte et à son Jésus, elle a des choses à te dire.
Elle ou Lui ?

« vous me cherchez,
« non parce que vous avez vu des signes,
« mais parce que vous avez mangé de ces pains
« et que vous avez été rassasiés.
« Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd,
« mais pour la nourriture qui demeure
« jusque dans la vie éternelle,
« celle que vous donnera le Fils de l’homme,
« lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. » (Jn 6, 24-35)

Ça, c’est Lui.
Elle, notre chère Cocotte enchantée, dit à peu près la même chose, tablier à la ceinture et missel dans le cœur, qu’il s’agisse de faire rôtir au Barbecue l’humanité assassine ou de chauffer sur la Plaque un dimanche pluvieux, car même quand elle ne parle pas de Jésus, il n’est jamais bien loin. On peut le dénicher par exemple dans la Poissonnière quand il s’agit de tester (en construction intransitive, bien sûr), dans le Wok où les petits pois cherchent leur salut dans la tomate (et le trouve !) et même dans la Friteuse où l’huile se chauffe à l’amour.
L’amour ? Le sexe, en effet. Mais la Cocotte ne sait pas bien faire la différence, ce qui lui évite de confronter son Jésus à la luxure. Cela n’aurait sans doute pas tant de conséquences mais bon, avec tout ce qui brûle déjà sur Terre, on ne va pas prendre le risque de mettre le feu au Ciel.
— On pourrait me demander mon avis !
Caddie ?
— Non, Jésus.
Il ne manquait plus que ça…
À plus !

Information publiée le dimanche 2 août 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Chronique précédente / Chronique suivante
Retour à toutes les chroniques



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.