Blogue — La Cocotte enchantée

[La Cocotte enchantée] Dimanche du Saint Sacrement



Cy Jung — [La Cocotte enchantée] Dimanche du Saint SacrementLa Cocotte enchantée serait-elle fâchée avec son Jésus qu’elle ne nous a rien dit cette semaine du Saint Sacrement, cet « Acte par lequel les fidèles vénèrent le Christ réellement présent dans l’hostie consacrée au cours la messe, qu’elle soit déposée dans le tabernacle ou exposée dans l’ostensoir. La contemplation, l’adoration devant le Saint Sacrement ne remplacent pas l’Eucharistie, elle en est le prolongement. »[eglise.catholique.fr] Peut-être a-t-elle pressenti que nous ne comprendrions pas grand-chose à cette étrange forme de cannibalisme ?
Notre incurie n’est d’ordinaire pas un argument pour elle ; nous ignorons pourtant tout de sa semaine de fête. N’y a-t-il pas aujourd’hui une procession après la succession de messes particulières de la semaine ? Peut-être nous en dira-t-elle plus tout à l’heure. En attendant, nous voilà un peu démunis face à cette échéance liturgique dont tout le monde parle sans vraiment nous dire de quoi il s’agit. On sèche, oui, on sèche. Il fallait bien que cela arrive. Ne pourrait-on pas nous abreuver du sang du Christ pour retrouver un peu d’humidité sur la langue ?
Beurk ! Mieux vaut revenir à la semaine de notre Cocotte plutôt que de dire n’importe quoi faute d’éprouver ce qui est en jeu. Il est sans doute là, le souci : comment moquer dignement quelque chose dont on ne perçoit pas le sens, l’essence même ? Le pain, le vin… Non, vraiment. Il n’est tellement pas besoin de telles agapes pour sentir Dieu présent. N’est-ce pas finalement un artifice ? Feu, l’artifice. Les assiettes de la Cocotte suffisent à notre nourriture charnelle et si Jésus veut venir déjeuner, il est le bienvenu à condition qu’il fasse la vaisselle, bien sûr !
Il aura la Marmite à récurer et la Plaque à gratter s’il aime les jeux de balles, le Couscoussier à faire briller en concurrence directe avec la Crêpière tant la Cocotte cette semaine cuit et recuit les bas-fonds de la pensée humaine qui se retrouvent également dans la Poissonnière. Jésus est gâté ! Nous aussi. Vous un peu moins… Que voulez-vous, ce n’est pas tous les jours dimanche, même pour l’écriture.
— Mais on est dimanche ! Et pas n’importe quel dimanche…
Chut, Caddie. Ils vont réclamer.
À plus !

Information publiée le dimanche 7 juin 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Chronique précédente / Chronique suivante
Retour à toutes les chroniques



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.