Blog — La Cocotte enchantée

[La Cocotte enchantée] 1er dimanche de Carême



Cy Jung — [La Cocotte enchantée] 1er dimanche de CarêmeVous entendez comme le mot est doux aux oreilles de la Cocotte enchantée ? Carême… c…rème… Oh ! que c’est bon, pénitence et privation. Comme les Grecs ? Mais non ! Le FMI a su montrer que l’opulence bancaire n’avait d’égale que l’exploitation sexuelle des femmes de chambre donnant ainsi au partage un caractère bien inique. Les Grecs, donc. Ils ne font pas Carême ; ils sont les soubrettes abusées de la finance mondiale et les privations dont ils sont l’objet n’ont rien à voir avec le jeûne qui donne soif de la parole de Dieu pas plus que leurs dons quotidiens à leurs pressureurs ne peuvent mener à la pénitence.
Ceci étant dit, revenons à nos moutons. Petit Mouton ? Oui ! Il jubile, c’est l’année de la chèvre et il paraît qu’il n’y a pas mieux qu’une bonne bique pour jouer au fooootttt autant qu’elle est parfaite, à travers un dicton bien connu, pour célébrer Carême avec notre Cocotte : « Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute » C’est clair, non ? Non ? Faites un effort, ou sortez un dictionnaire, Carême ne s’applique pas à la littérature tant elle est étrangère à toute privation… et à toute pénitence ? C’est une autre affaire !
On s’égare. Reprenons.
La chèvre se prive de chou car sa longe n’est pas assez longue pour l’atteindre. Brouter lui suffit. Et vous ?
On s’égare encore.
La chèvre. Le chou. L’herbe. Petit Mouton. Le foootttt. Et la Cocotte enchantée qui cherche ce dont elle pourrait avantageusement se priver sans lâcher la main de Rosalie. Après un bon coup de Poèle sur la tête des mécréants, la voilà qui racle le fond de sa Marmite avec la prétention de céder au Carême sa propre violence. C’est osé, tout de même, une telle proximité dans les contradictions. Elle est comme ça, notre Cocotte : elle jeûne et se gave du contenu du Wok sans donner l’impression de partager, soit dit en passant.
Est-ce bien Carême, finalement ? On a jusqu’à Pâques pour s’en convaincre… ou la Trinité.
À plus !

Information publiée le dimanche 22 février 2015.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Chronique précédente / Chronique suivante
Retour à toutes les chroniques



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.