Blog — La Cocotte enchantée

[La Cocotte enchantée] — 14e dimanche du temps ordinaire



Cy Jung — [La Cocotte enchantée] — 14e dimanche du temps ordinairePlutôt que les Évangiles, c’est une phrase de la Cocotte enchantée elle-même qui inspire ce dimanche ce commentaire récapitulatif : « Dieu. Va quand même falloir qu’un jour il s’explique ! » C’est d’une effronterie, une phrase pareille ! Que du bonheur, en somme, si tant est qu’elle ne l’ait pas écrite dans des circonstances que l’on sait si douloureuses. Car oui, la Cocotte est en souffrance, pire qu’une prière qui attendrait son tour au fond du sac d’un ange syndiqué en grève. Son amie paroissienne madame Simone est décédée, emportant avec elle ses crêpes et tous ses plats si délicieusement improbables.
Alors oui, il va bien falloir que Dieu s’explique ! Car si l’on a tous bien compris que la mort, parce qu’inéluctable et imprévisible, donne le sens à la vie, on aimerait bien savoir pourquoi elle nous fait tant souffrir. Autrement dit, on veut bien ne pas douter de sa nécessité mais alors, que l’on nous donne les armes, les clés, pour que nos sanglots se transforment en éclats de rire. Dieu, qu’est-ce que t’en dis ? Qu’as-tu à en dire toi qui es censé donner le sens ? Hein ? T’es qu’un petit rigolo avec ton amour à gogo qui donnerait la joie ! La joie dans la perte de quelqu’un qu’on aime ? Va falloir un sacré paquet de cierges bien fondus pour nous faire avaler ça !
Allez, Dieu ! On te laisse à ta bonhomie sacrificielle et l’on s’en va consoler la Cocotte enchantée qui cuisine prioritairement à l’Autocuiseur cette semaine, histoire de trouver une soupape à la sécurité de Jésus, peut-être, tant il peut craindre pour sa croix, celui-là aussi ! Imaginez, un Christ sans croix ? C’est pire qu’un Nicolas passé à la Poêle par notre Cocotte ! Du plus cruel au plus dérisoire ; ainsi va la vie de la Cocotte. Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ? On va jouer au loto ?
Y a pire.
À plus !

Information publiée le dimanche 6 juillet 2014.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Chronique précédente / Chronique suivante
Retour à toutes les chroniques



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.