Blog — La Cocotte enchantée

[La Cocotte enchantée] — 2e dimanche de Pâques ou de la Miséricorde



Cy Jung — [La Cocotte enchantée] — 2e dimanche de Pâques ou de la Miséricorde« La paix soit avec vous ! » Tels sont les premiers mots du Christ [Jn 20, 19-31] quand il investit la maison des apôtres huit jours après Pâques, maison pourtant close de toute part. C’est un peu comme si l’on est enfermé dans sa cuisine pour éviter que les fumets n’embaument l’appartement. On touille une préparation ou l’on rince la vaisselle (au choix) et là, quelque chose nous porte à sourire, à rire même. Quoi ? Une pensée qui nous amuse, forcément. Mais quelle est-elle, cette pensée ? On est incapable de le dire. Est-ce Jésus, alors, qui est là au milieu des vapeurs de nouilles en cuisson ? Le papillon ?
Nous sommes des mécréants, n’oublions pas ; laissons donc à la Cocotte enchantée son Jésus, elle en prend si grand soin. Contentons-nous de sourire à cette paix qui nous inonde, pur produit de notre inconscient qu’un siècle de psychanalyse peine encore à décoder. Sourire. Gégé la Trique nous montre la voie, la Cocotte aussi, un sourire empreint de tant de bienveillance et de douceur quand elle mitonne dans sa Bassine à confiture des souvenirs d’œufs peints et de chocolat.
Elle ne néglige pas non plus de nous faire sourire, un peu plus jaune, cette fois (et les œufs n’y sont pour rien !) quand elle moque ce pauvre Manuel sur les braises de son Barbecue. Pensez ! Un héritier de la guerre d’Espagne qui canonise un pape polonais soutier d’un syndicat contre-révolutionnaire ! Il y a de quoi en perdre ses racines chrétiennes (et le latin qui va avec) surtout quand c’est à la Broche que la Cocotte interroge le droit de vie et de mort du Tout-Puissant. Et elle voudrait nous faire croire, Sautoir à l’appui, qu’elle s’est mise au repos ? Elle demeure insatiable quand il s’agit de fatiguer le Chaudron dont le contenu met à rude épreuve notre miséricorde !
Il ne resterait pas un petit bout de chocolat pour faire passer la tambouille ?
À plus !

Information publiée le dimanche 27 avril 2014.

Version imprimable de cet article Version imprimable





Chronique précédente / Chronique suivante
Retour à toutes les chroniques



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.