Les interviews de Cy Jung

Interview — L’interview Cy Jung



Cy Jung — Interview — L'interview Cy Jung

TheLlove.com — 20 février 2012 par Lybell.

Depuis 14 ans, Cy Jung est connue pour avoir écrit des best-sellers de la littérature lesbienne, mais bien avant cela, cette femme couchait déjà des milliers de mots sur le papier, au service d’élus locaux parisiens, ou simplement pour le plaisir d’écrire. Dialogue avec une femme engagée et passionnée.

Lybell : D’après ta bibliographie, tu approches de la cinquantaine, une crise en vue ? Ou plutôt un bilan ?

Cy Jung : Ni l’un ni l’autre, je crois. Jusqu’à l’âge de quarante ans, environ, j’associais le fait de vieillir à la mort : vieillir, c’était chaque jour se rapprocher de l’échéance. Depuis, des événements dans ma vie personnelle, des rencontres, des partages m’ont placée dans une autre position : vieillir, c’est vivre. Je suis donc très heureuse d’avoir bientôt cinquante ans, et je veux en avoir cent, et plus encore ! Car tant que je vieillirai, c’est que je serai vivante.

Pour lire la suite (et laisser des commentaires), c’était ici (page disparue, février 2017).

Information publiée le mercredi 22 février 2012.

Version imprimable de cet article Version imprimable



Article précédent / Article suivant
Retour à tous les articles



Les vingt derniers articles publiés sur le site de Cy Jung sont ici





Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.